Art Africain info, l'actualité de l'art africain

     

« Picasso Primitif » ?

Comme évoqué précédemment, de nombreux artistes du début du XXème siècle se sont passionnés pour l'art dit « primitif » : Braque, Matisse, Apollinaire. Aujourd’hui, nous nous intéresserons au célèbre Pablo Picasso.

Né en 1881 à Malaga, c’est aux côtés d’autres artistes de son époque que Picasso découvre l’art africain. En effet, c’est en premier temps Vlaminck qui déniche trois sculptures dans un café d’Argenteuil. Matisse appréciait, quant à lui, visiter régulièrement le musée d’ethnographie du Trocadéro, regroupant des œuvres venues d’Océanie, d’Afrique ou d’Amériques. Sous cette influence, Pablo Picasso s’éprend d'abord des masques Fang, caractéristiques du Gabon. L’artiste découvre alors un univers différent de ce qu’il a connu auparavant : l’esthétique, les formes, les distances, la simplification des visages. Cette révélation lui permet d’approcher son propre art d’une toute autre manière. C'est alors le début du cubisme. Nombre de ses œuvres sont grandement inspirées de l’art tribal.

En 2017, au musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris, une exposition « Picasso Primitif », est organisée, en hommage à ces œuvres. La visite se divise en deux parties distinctes : la place de l’art « primitif » dans la vie de Picasso, ses dessins, peintures et sculptures mises en parallèle avec celles qui l’ont inspiré, suivi d’une salle où des œuvres (notamment de la collection privée de Pablo Picasso) de différents continents se côtoient.

Résultat de recherche d'images pour "picasso primitif paris"

Source photos : Pinterest.fr



Par , le
Tags : #artafricain #picasso #primitif #paris #exposition

Revenir à la liste des articles
cf01b0e3-c87c-4d28-bb24-5014290e813b